Hommage à ma mère!

« Ma mère », ça ne sonne pas bien beau! « Maman »…ça fait un peu infantile… mais finalement, j’aime mieux la douceur de ce mot. Autrefois je t’ai, peut être, fait des colliers de perles ou récité des poésies.

Pour tes 80 ans, j’espère ne pas offenser ta modestie en t’offrant ce petit article dans mon blog.


Toi qui m’as donné la vie.

Car finalement dans la période que je vis, en chemin dans ma conversion zéro déchet, je me rends compte que tu es bien plus au top que moi sur ce plan là.

Soigner ses affaires, réparer plutôt que jeter, n’acheter qu’après avoir vérifié si j’en ai vraiment besoin, cela a toujours été dans tes pratiques.

C’est Julien Vidal qui m’a fait découvrir la méthode BISOU, mais c’est un plagia… il t’a piqué la licence.

Tu pratiquais cela bien avant lui! Tu me l’as toujours répété avant d’acheter me demander si j’en ai vraiment « B »esoin.

Prendre le temps de réfléchir avant d’acheter. Car l‘Immédiateté présente effectivement un grand risque d’achat inutile.

« S » ou semblable: est ce que je n’ai pas déjà quelque chose comme cela?

« O » pour se questionner sur les Origines du produit qui me tente: d’où vient il? et dans quelles conditions il est fabriqué.

Et en fin le « U » de Utile, maman, une question que tu ne manquais pas, non plus, de te poser avant d’acheter.

chariot de course
De quoi ai-je besoin?

La méthode BISOU n’a cependant pas empêché un achat: c’est toi qui, un jour, a acheté le premier livre de Pierre Rabhi qui est entré dans notre maison.

Il s’agissait de la « Sobriété heureuse ». Tu ne l’avais pas lu avant, mais tu l’as offert à ton petit fils, car tu avais peur qu’il boive trop en soirée!!

Ton cadeau, c’est moi qui l’ai lu finalement. Il collait tellement bien à ce que vous avez toujours vécu et prôné. C’est amusant de se rappeler comment ce livre est arrivé chez nous.

Mais ce que je retiens c’est que tu as été d’une génération, enfant de la précarité, pas de chomage ou de sécurité sociale lorsque mon grand père a été accidenté. La guerre, aussi avec les restrictions et les coupons alimentaires, a ancré la frugalité dans tes racines.

La sobriété, également, t’a été naturellement  transmise par tes parents issus du laborieux monde paysan.

Dans ma démarche de retour vers une consommation responsable, moi enfant adolescente du monde de la surconsommation et de l’opulence, je reviens vers toi. Je me surprend à partager tes passions de la bouture, du recyclage des restes alimentaires, du raccommodage et de la reprise, etc…

Ton sport préféré, maman

Enfin, je me suis toujours moquée de ton chiffon de laine. Mais maman, en fait, je commence à faire comme toi! Plus je vieillis, et plus je reprends de tes « manies ».

 Oui le chiffon de laine, c’est top! ça ne fait pas de bruit, ça n’arrache pas les prises quand on va trop loin et que le fil n’est pas assez long… ça n’arrache pas non plus le bras quand il faut le descendre dans l’escalier! et c’est super efficace! Surtout si, comme dans mon cas, on attend qu’il y ait quelque chose à ramasser avec le chiffon;-)

Mon chiffon de laine
Mon chiffon de laine…. ça valait la peine!

Alors maintenant que j’accepte de mieux en mieux, la comparaison qui me faisait grincer des dents autrefois, si quelqu’un ose encore me dire « tu ressembles à ta mère »… je saurais quoi lui répondre!

« Merci du compliment! »

Maman voici pour terminer quelques lectures que tu aimerais

BISOUS! 😉

https://www.cacommenceparmoi.org/auteur

https://terre-agir.com/methode-bisou-eviter-achats-compulsifs/

Une réflexion sur “ Hommage à ma mère! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.